Dernières Nouvelles
- Comment définir les douleurs du pied et de la cheville?
La bonne santé du pied et de la cheville est indispensable à la marche et à la station debout. Toute douleur qui apparaît dans c... Lire la suite
0 commentaire
Pieds douloureux
... Lire la suite
0 commentaire
Inscrivez-vous et recevez nos offres exclusives !
Images de solution PayPal
Post

Ongles incarnés

Ongles incarnés

 

L’ongle incarné : qu’est-ce que c’est?

Un ongle incarné apparaît lorsqu’un des coins supérieurs de l’ongle pénètre dans la chair qui l’entoure. Ceci provoque une rougeur et un gonflement (inflammation), des douleurs et parfois une infection. Ce problème, désigné par le terme onychocryptose en langage médical, touche le plus souvent l’ongle du gros orteil.

Pour éviter que la plaie ne s’infecte et que l’affection ne s’aggrave, il est important de traiter un ongle incarné le plus rapidement possible.

Causes

Les causes les plus courantes de cette affection sont une taille trop courte de l’ongle et le port de chaussures trop serrées. Cependant, dans de nombreux cas, il n’y a pas de cause évidente à la survenue d’un ongle incarné.

Complications

S’il n’est pas traité, un ongle incarné peut conduire à une infection des tissus autour de l’ongle (panaris), voire à une infection plus grave du pied ou des os du pied.

Les personnes souffrant de diabète depuis plusieurs années sont plus à risque de complications. À long terme, le diabète altère la circulation sanguine, ce qui interfère avec la guérison des plaies. De plus, le diabète diminue la capacité à combattre les infections. Il est important que les diabétiques examinent régulièrement leurs pieds pour repérer une éventuelle blessure ou un ongle incarné, car la maladie atténue la sensibilité à la douleur. En cas de plaie, il est important de consulter rapidement un podiatre ou un médecin pour éviter l’infection et obtenir une cicatrisation rapide.

Symptômes de l’ongle incarné

  • Une douleur autour d’un ongle, amplifiée généralement par le port de chaussures.
  • Une rougeur et un gonflement de la peau qui entoure l’ongle douloureux.
  • S’il y a infection, la douleur est plus importante et il peut y avoir du pus.
  • Si l’infection persiste, un bourrelet de chair peut se former sur le bord de l’ongle et le déformer. Appelé botryomycome, ce bourrelet est généralement douloureux et saigne au moindre contact.

Les ongles incarnés peuvent évoluer en 3 stades2 : 
- Au stade débutant, on observe une petite inflammation et une douleur à la pression. 
- Au second stade, une infection purulente apparaît, le gonflement et la douleur s’aggravent. La plaie devient plus apparente. 
- Le troisième stade se traduit par une inflammation chronique et la formation de bourreletsvolumineux. Un ulcère peut même se former, en particulier chez les personnes diabétiques qui s’aperçoivent tardivement qu’elles ont un ongle incarné.

Personnes à risque

  • Les personnes qui ont des ongles épais ou incurvés, en forme de « tuile » ou de pince (c’est-à-dire très courbés).
  • Les personnes âgées, parce que leurs ongles ont tendance à s’épaissir et qu’elles parviennent à les couper moins facilement.
  • Les adolescents, car ils présentent souvent une transpiration excessive des pieds, qui ramollit les tissus. Les ongles sont aussi plus friables et ont tendance à s’incarner plus facilement.
  • Les personnes dont un parent proche a eu des ongles incarnés (facteur héréditaire).
  • Les personnes présentant des déformations osseuses liées à l’arthrose aux orteils.

Facteurs de risque

  • Couper trop court ses ongles d’orteils ou en arrondir les coins.
  • Porter des chaussures trop ajustées, surtout si elles ont des talons hauts. Avec l’âge, la taille du pied augmente de ½ cm à 1 cm.
  • Avoir un ongle abîmé.

Prévention de l’ongle incarné

Prévention de base

Ongles incarnés

  • Couper les ongles d’orteil bien droits et laisser les coins légèrement plus longs. Limer les ongles rugueux.
  • Utiliser des ciseaux conçus pour la coupe des ongles; éviter le coupe-ongle.
  • Porter des chaussures suffisamment larges pour ne pas compresser les orteils. Si nécessaire, acheter des chaussures adaptées aux personnes souffrant d’affections aux pieds.
  • Porter des souliers adaptés au travail et aux activités pratiquées afin d’éviter d’abîmer les ongles.
  • Les personnes âgées, celles qui ont des problèmes de circulation ou qui sont diabétiques doivent être très vigilantes quant aux soins à donner à leurs pieds. Elles devraient faire examiner leurs pieds par un médecin ou un spécialiste du pied (podiatre ou podologue) 2 fois par année, en plus d’avoir une bonne hygiène des pieds et de les examiner tous les jours1.

Mesures pour éviter l’aggravation

Si un de vos ongles s’incarne, plusieurs mesures doivent être prises pour éviter l’infection :

  • Nettoyer la plaie avec un produit antiseptique dès l’apparition d’une rougeur et porter des chaussures larges pour limiter les frottements.
  • Si nécessaire, faire des bains de pieds avec un antiseptique (par exemple, la chlorhexidine).

 

 

 

Exercices pour stimuler la circulation sanguine dans les pieds

Chez les personnes diabétiques, la prévention des complications passe surtout par une inspection quotidienne des pieds et par des soins immédiats en cas de lésion. Cependant, il est important d’améliorer la santé globale du pied et de dynamiser la circulation sanguine. Plusieurs exercices peuvent y contribuer.

  • En position debout, se soulever sur la pointe des pieds et ramener le poids du corps sur les talons.
  • Ramasser des billes ou une serviette chiffonnée avec les orteils.
  • Pratiquer régulièrement un automassage des pieds, ou encore mieux, recevoir des massages.

Traitements médicaux de l’ongle incarné

Note. Consulter un médecin s’il y a des signes d’infection de la plaie. Par ailleurs, lespersonnes diabétiques, celles qui ont des problèmes de circulation sanguine ou des problèmes neurologiques aux pieds (neuropathie périphérique) doivent consulter immédiatement un médecin si elles ont un ongle incarné plutôt que d’entreprendre des soins à domicile. De même, un ongle incarné chez un enfant nécessite une consultation médicale.

Soins à domicile

La plupart des ongles incarnés peuvent être traités à la maison en apportant les soins suivants :

  • Faire tremper le pied durant 15 minutes dans une eau tiède à laquelle on ajoute un peu de sel ou un savon antibactérien.
  • Sécher le pied, puis soulever délicatement le rebord de l'ongle ramolli en plaçant un petitmorceau de coton propre entre la peau et l'ongle, ce qui aidera l’ongle à pousser au-dessus de la peau. De la soie dentaire, plus fine, peut remplacer le coton le cas échéant.
  • Appliquer un onguent antibiotique sur la région douloureuse.
  • Porter des sandales à bout ouvert ou un soulier mou confortable jusqu’à ce que la douleur et l’inflammation disparaissent.

Prendre un bain de pied et mettre un nouveau coton sous l’ongle au moins 2 fois par jour. À ce stade, il est important de ne pas tenter de couper l’ongle. L’ongle devra être coupé bien droitseulement lorsqu’il aura poussé de quelques millimètres et que l’inflammation aura disparu.

Soins médicaux

Si l’ongle incarné est infecté ou qu’il existe un bourrelet important autour de l’ongle, uneopération est nécessaire. Elle permet de retirer le bord de l’ongle qui s’insère dans la peau (onyxectomie partielle). L’orteil est préalablement insensibilisé par anesthésie. Des antibiotiques peuvent être prescrits (en onguent ou par voie orale). Plusieurs études ont montré que, dans la majorité des cas, la cicatrisation se fait très bien sans antibiotiques par voie orale et que l’onguent est suffisant2.

En cas de récidives fréquentes, le médecin retire également la matrice qui se trouve sous la partie latérale de l’ongle (extraction chirurgicale de la racine). La matrice est la racine qui fabrique l’ongle, et elle peut contribuer à « produire » des ongles incarnés si on la laisse en place. La destruction de la matrice se fait généralement de manière chimique, en appliquant du phénol sous anesthésie locale. On parle de phénolisation. Les meilleurs résultats sont obtenus en combinant la phénolisation et la chirurgie. D’autres techniques peuvent être employées pour détruire la matrice, comme un traitement par laser, par radiofréquence ou par électrocautérisation (« brûlure » des tissus par un courant électrique). Ces techniques sont toutefois plus chères que la phénolisation et ne sont pas accessibles partout.

L’opinion de notre médecin

Un ongle incarné, c’est douloureux! Il est donc préférable de prendre les mesures pour empêcher l’aggravation et l’infection, et éviter ainsi la chirurgie. Des bains de pieds avec antiseptique ou simplement de l’eau savonnée sont souvent efficaces, surtout si on prend soin de soulever le rebord de l’ongle ramolli en plaçant un petit morceau de coton propre (un morceau de papier mouchoir fera l’affaire) entre la peau et l’ongle. Quant aux personnes diabétiques, il vaut mieux consulter rapidement pour éviter l’infection.

 

Dr Jacques Allard, M.D. FCMFC

 

Révision médicale (octobre 2010) : Dr Jacques Allard, M.D, FCMFC

Approches complémentaires

D'après nos recherches (octobre 2010), il n'existe pas de traitements non conventionnels appuyés par des études probantes pour soulager les symptômes des ongles incarnés.

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=ongles_incarnes_pm


0 commentaires à "Ongles incarnés "

Écrirez un commentaire

Votre nom:


Votre commentaire: Note: HTML is not translated!

Saisir le code ci-dessous :



© 2017 www.piedsenvaleur.ca. tous droits réservés.